L’hydroélectricité récupère la force motrice des cours d’eau, des chutes, voire des marées, pour la transformer en électricité.

Malgré un potentiel modeste du fait de pentes faibles, d’étiages longs et marqués, et de l’importance des cours d’eau de faible débit, la région Centre-Val de Loire compte plus d’une vingtaine d’installations hydroélectriques. Les 3 plus importantes sont implantées sur la rivière Creuse à Eguzon, entre les communes de Gargillesse et Baraize (Barrage de la Roche aux Moines) et à Badecon-le-Pin (Barrage de Roche-bat-L’aigle).

En 2014, avec une puissance installée de 92 MW, la production hydraulique s’élève à 138 GWh.

Le graphique ci-dessous présente les évolutions depuis 2008:

Il montre la grande variabilité de la production d’électricité hydraulique suivant les années. Elle est dépendante principalement de la pluviométrie de l’année et d’autres paramètres (maintenance…). La puissance installée est quant à elle stable. La région Centre-Val de Loire dispose d’une installation classée en grande hydraulique (> 10 MW) à Eguzon, 2 installations en petite hydraulique (1 à 10 MW) et les autres le sont en micro hydraulique (< 1 MW).

Date de mise à jour: février 2017.