L’incinération avec valorisation énergétique consiste à récupérer la chaleur dégagée par la combustion des éléments combustibles contenus dans les déchets. Cette chaleur, récupérée initialement sous forme de vapeur sous pression, va ensuite être utilisée pour produire, soit de la chaleur, soit de l’électricité, soit les deux. Une partie est autoconsommée, l’autre vendue.

9 usines d’incinération d’ordures ménagères (UIOM) sont en fonctionnement en région Centre-Val de Loire.
Sur ces 9 usines d’incinération, 8 valorisent l’énergie des déchets en chaleur et/ou électricité en 2014.
4 installations vendent seulement de l’électricité, 2 installations valorisent de la chaleur uniquement, et 2 installations valorisent l’électricité et la chaleur. Un projet de valorisation de chaleur est en cours pour l’usine d’Amilly.

La carte ci-dessous localise l’ensemble des UIOM de la région Centre-Val de Loire.
Il n’y a aucune installation dans les départements du Cher et de l’Indre.

Les UIOM de la région Centre-Val de Loire ont vendu, en 2014, 138 GWh (11,8 ktep) d’énergie renouvelable*, dont près des trois quarts sous forme d’électricité, 103 GWh (8,9 ktep) et un tiers sous forme de chaleur, 35 GWh (3 ktep).
Le graphique ci-dessous présente l’évolution de la production vendue de chaleur et d’électricité renouvelable* entre 2008 et 2014.
La puissance électrique installée en 2014 est de 44 MW.

*En conformité avec les règles européennes, la production d’énergie (électrique et/ou thermique) à partir de déchets urbains est comptabilisée pour moitié comme renouvelable.

Date de mise à jour: février 2017.

Déchets | Chiffres complémentaires

Pour élargir la question du traitement et de la gestion des déchets, voici quelques publications récentes.