Le biogaz, majoritairement composé de méthane, est issu de la fermentation des déchets organiques. Le biogaz est ensuite valorisé sous forme de chaleur et/ou d’électricité. Il peut également, après épuration, être injecté dans les réseaux ou valorisé sous forme de carburant. Ces deux derniers cas ne sont pas, pour l'année 2014, rencontrés en région Centre-Val de Loire.

La filière biogaz peut être segmentée selon l’origine des déchets : agricole, Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND, communément appelée décharge), industrie, station d’épuration (STEP), ou encore ordures ménagères. Pour la filière ISDND, le biogaz est produit naturellement puis capté, alors que dans les quatre autres filières, les déchets sont placés dans un méthaniseur afin d’accélérer le processus.

En région Centre-Val de Loire, sont comptabilisées pour l’année 2014 :

- 15 installations de méthanisation agricole
- 11 installations de valorisation du biogaz issue des ISDND (Installations de Stockage des Déchets Non Dangereux).

En 2014, la production d’électricité issue de la valorisation du biogaz s’élève à 58 GWh (5 ktep) et la production de chaleur à 51 GWh (4,4 ktep). La puissance électrique installée est évaluée à plus de 11 MW.

Le graphique ci-dessous présente l'évolution de la valorisation énergétique du biogaz entre 2010 et 2014. Il y a en effet trop peu d'opérations avant 2010 pour pouvoir fournir des données.

Date de mise à jour: février 2017.

Focus sur le biogaz de décharge

Les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) reçoivent des déchets ménagers ou des déchets industriels et commerciaux assimilables aux déchets ménagers. Les seuls déchets autorisés à y être enfouis sont les déchets dits "ultimes", c’est-à-dire ceux qui ne peuvent ni être valorisés par recyclage ni être orientés en UIOM (Usine d’Incinération des Ordures Ménagères) dans les conditions techniques et économiques du moment.

Focus sur la méthanisation agricole

La méthanisation agricole fait référence aux installations construites par une ou plusieurs entreprises agricoles et traitant majoritairement des effluents et substrats agricoles.